Comment faire de l'eau de vie de Prune ?

Durant la période de récolte, il existe différentes manières de transformer le fruit, en des produits consommables de qualité incomparable, en association avec d’autres produits de consommation. À ce propos, les prunes sont des merveilleux agrumes d’été qui peuvent être transformés à la base de l’eau-de-vie exceptionnelle. Sur ce, voici quelques astuces et étapes à suivre pour faire de l’eau de vie de Prune au goût enivrant.

L’étape de fermentation ou de macération

Tout d’abord, l’eau-de-vie est un accompagnement digestif agréable qui se laisse exclusivement apprécier pendant le repas. Puisque la réalisation d’une bonne goutte d’eau-de-vie résulte en grande partie de la qualité de récolte effectuée, la meilleure eau de vie de Prune dépend également d’une bonne récolte de ces agrumes bien mûrs. Pour une recette d’une prune à l’eau-de-vie, dans la phase de fermentation, il est nécessaire de verser dans une casserole ou dans un tonneau un mélange d’eau et de sucre. Puis, porter le mélange à l’ébullition jusqu’à ce qu’il dissout totalement pour obtenir un sirop. Après quelques minutes d’ébullition, l’étape suivante consiste à jeter les fruits dans le sirop. Dans cette étape, il est nécessaire de vérifier que les agrumes sont entièrement enrobés et moulés dans le sirop. Par la suite, il convient de verser le tout dans un récipient stérilisé et d’y faire refroidir. Une fois refroidi, il convient de verser de l’alcool neutre dans la solution obtenue et de le laisser se reposer durant plusieurs semaines, pour le temps d’une macération.

La phase de distillation

À la suite du temps de fermentation démarre la phase de distillation. Dans ce sens, la solution fermentée c’est-à-dire la liqueur obtenue est placée à l’intérieur d’un alambic en cuivre. En portant au feu la préparation, après que les merveilles odeurs commencent à envahir la chambre de distillation, l’étape suivante consiste à faire couler le mélange, tout en le gardant au-dessus d’un feu correct jusqu’à l’obtention d’une teneur d’alcool souhaitée (environ 20 % à 40 %). À la teneur voulue, retirer le mélange du feu et de l’alambic. Pour la phase finale, notamment la phase de réglage. En effet, pour diminuer la teneur alcoolisée au taux voulu (38 °, 40 ° ou 50 °), il est indispensable de verser de l’eau dans le mélange jusqu’à la production de l’eau-de-vie au goût souhaité. Pour la fin, l’eau de vie de prune doit être veillie au maximum à une période de 5 ans.